Berlin

Posted on

Dernière grosse destination du voyage Interrail. J’avais beaucoup d’appréhension avant d’y aller, de part les retours que j’avais pu entendre jusque-là. Cependant, je n’avais pas été autant excité lors de la découverte des autres destinations.

 

Nous avions aussi l’opportunité de bénéficier de l’expérience d’un des voyageurs du trip, et nous sommes donc arrivés dans une auberge de jeunesse de qualité. Plus Berlin vous propose un style d’hébergement similaire au mémorial du mur. Contemporain et cheap avec à votre disposition une piscine, restaurant et table de Ping Pong. Ici aussi, les rencontres sont propices.

 

 

Une fois installé, il nous fallait nous restaurer. Pour cela pas de problème, vous avez un des meilleurs burgers du monde à disposition. Le lieu ne paye pas de mine, c’est un ancien WC situé sous une trame de métro. Mais une fois le Burgermeister servi, vous oubliez tout ce qui vous entoure. Savourez ce moment, vous n’aurez pas continuellement l’occasion de gouter à un chef d’œuvre.

 

 

Burgermeisrer mmmmmmhh

Deux thématiques à aborder dans la visite de la ville : les lieux historiques et les endroits où faire la fête.

Après des années de cours d’histoire, il était enfin temps de mettre un souvenir réel sur ce que l’on avait appris. Le mémorial du mur vous offre une ballade le long de celui-ci, transformé en série de graffs et d’anecdotes. Voir enfin ce mur dont on vous a tellement parlé, de se retrouver au pied de celui-ci peut vous donner froid dans le dos.

Ce qui est intéressant c’est de voir l’évolution de la ville depuis les dates clés, les quartiers plus résidentiels, plus artistiques etc… comparés au souvenirs maussades que vous pouviez avoir.

Faites un tour par le mémorial dédié à l’holocauste, de par sa cause qu’il défend mais aussi par son design prenant. C’est un détour obligatoire.

Tout comme Check Point Charlie, je passerais sur l’histoire de ce lieu historique mais la découverte de la ville vous fait revenir des années en arrières. Évitez cependant les frites dans les alentours, l’attrape touriste est toujours présent.

 

Porte de Brandebourg

Pour finir la journée, baladez-vous prêt de la porte de Brandebourg et dans le parc collé à celle-ci, vous trouverez des endroits où vous reposer.

 

 

En terme d’endroits où sortir, Berlin est assez réputé pour ses lieux festifs. Nous étions plus intéressés par sa culture techno et avons donc fait les boites suivantes :

– Suicide circus : une boite agencée à un station de métro, ne payant pas de mine, mais une fois à l’intérieur, celle-ci vous délivre des souvenirs musicaux intenses.

– Le chalet : Une autre boite techno dans l’ancien Berlin est. Celle-ci vous accueillera dans une ancienne maison, chaques étages proposant un son différent. Le jardin, qui fait office de bar, a été réaménagé pour un moment de repos au coin d’un feu. Confortable et original.

– Sysiphos : Un mini festival à lui seul, d’environ 1 hectare, vous propose différentes salles, qu’elles soit indoors ou outdors. Bars, restaurants et salles de repos vous serons proposés. A vous de découvrir les secrets qu’elle renferme.

 

Je ne m’attendais pas à aimer autant cette ville, surement par préjugé, mais il reste tellement de chose à visiter qu’un seul voyage ne suffit pas. A vous de me donner votre ressenti. 

Avez vous aimé cet article? Faites le nous savoir
5/5

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *